Manœuvre défensive. Chaque personnage et chaque créature possède un degré de manœuvre défensive (ou DMD). Celui-ci représente sa capacité à résister à une manœuvre offensive. Le DMD d’une créature est déterminée selon la formule :

DMD = 10 + bonus de base à l’attaque + modificateur de Force + modificateur de Dextérité + modificateur de taille spécial

Voici les modificateurs de taille liés à la DMD : infime -8, minuscule -4, très petite -2, petite -1, moyenne +0, grande +1, très grande +2, gigantesque +4, colossale +8. Certains dons et pouvoirs donnent un bonus spécial au DMD quand il s’agit de résister à une manœuvre particulière. Le personnage y ajoute aussi tout bonus de chance, de circonstances, de parade, d’esquive, d’intuition, de moral, de malfaisance ou de sainteté applicable à la CA. Tout malus qui s’applique à la CA s’applique aussi au DMD. Une créature prise au dépourvu n’ajoute pas son bonus de Dextérité à son DMD.

Déterminer le succès. Si le jet d’attaque du personnage égale ou dépasse le DMD de la cible, il réussit sa manœuvre et en applique les effets. Certaines manœuvres, comme la bousculade, ont divers degrés de succès selon la marge de réussite. Un 20 naturel lors d’une manœuvre de combat est un succès assuré (sauf quand le personnage essaie d’échapper à ses liens) tandis qu’un 1 naturel est toujours synonyme d’échec.

Voici la règle sur le DMD, en plus du BBA, du Mod de Force, du Mod de Dextérité et du mod de taille, on peut rajouter tout bonus de chance, de circonstances, de parade, d’esquive, d’intuition, de moral, de malfaisance ou de sainteté applicable à la CA. ;)

Source : http://www.pathfinder-fr.org/Wiki/Pathfinder-RPG.Manœuvres offensives.ashx